2022, 01, Press

"The Eclipse" dans la presse
FRANÇAIS / ENGLISH

MAGAZINE « POLKA »
Printemps 2022 / chronique
Dix ans de travail argentique sont compilés dans ce livre (…) d’une densité envoutante qui nous plonge dans un chaos urbain presque métaphysique. Au terme d’une séquence d’images optimiste où la lumière perce l’omniprésent voile opaque, le spectre de l’apocalypse flotte pourtant, telle une épée de Damoclès.

REVUE « PERSONA »
N°18 / Hiver 2022 / 3 pages / entretien avec Frédéric Lemaître
Déchirement humain et cris dans la nuit : l’univers de Stéphane Charpentier convoque l’homme dans sa tourmente intérieure face au chaos d’un monde en perdition. Alors chaque particule de sa photographie argentique tombe sur nos paupières afin de pénétrer notre conscience et nous laisser en éveil : « Le livre fait voir l’homme à la dérive dans ce tumulte et cette noirceur, mais il affirme aussi la beauté de la résistance humaine. »

Article sur The Eclipse paru dans Compétence Photo
Janvier 2022
“Empreintes d’une énergie aussi improbable qu’impénétrable, ses images n’ont de cesse de nous balloter entre des sentiments opposés, de l’évasion aérienne enchanteresse à l’amère magnétisation de troubles abyssaux. Faut il y entrevoir le cri de l’impuissance ou au contraire l’appel à une réinvention existentielle ?”

Chronique du livre The Eclipse sur le blog 5ruedu.fr par Frédéric Martin
20 décembre 2021
“Il faut lire The Eclipse. Complètement. Prendre son temps, son souffle, retenir une longue respiration et plonger. Parce que cet ouvrage n’est pas qu’un livre de photos. Parce que cet ouvrage nous perdra dans un labyrinthe de questions, avant que de nous amener juste à l’aplomb de l’astre solaire.”
Article de Jean-Jacques Farré sur The Eclipse dans la revue LIKE / touslesjourscurieux
14 décembre 2021
“Les photos de Stéphane Charpentier sont savamment calibrées, proche de l’hypnose visuelle. Elles conjuguent une force onirique et un sens du politique.”

Article de Caroline Bénichou à propos de The Eclipse et de l’oeuvre de Stéphane Charpentier paru dans 9livesmagazine
24 novembre 2021
” Il y a des livres qu’on attend. Longtemps.
Là où d’autres se satisfont et se précipitent une fois trente photographies rassemblées, il est des photographes qui prennent le temps. Celui de sélectionner avec exigence, de savoir le pourquoi ce livre, de faire la rencontre avec l’éditeur qui saura saisir l’intention, l’écriture, l’homme, avec qui la connivence donnera lieu à un projet qui fasse sens. L’exigence n’est pas si fréquente.”

1er article sur The Eclipse paru dans L’Intervalle de Fabien Ribéry
16 novembre 2021
“Stéphane Charpentier a composé son livre comme on invente une musique d’initiation pour traverser le démoniaque. La rue et les cœurs brûlent, l’étendard n’est pas celui de la militance mais de la poétique absolue, l’Europe est une eau grecque irisée un matin de printemps, nous tentons de recréer de nouveaux rites sacrés sur les décombres des civilisations asphyxiées. En fin d’ouvrage, la retranscription sur de nombreuses pages d’entretiens enregistrés menés pendant des années par le photographe disent la fatigue, la peur du lendemain, la cruauté du capitalisme, la corruption générale, la détresse des exilés, l’incompréhension, la soumission humiliante, la catastrophe climatique.”

 

Article in Compétence Photo
January 2022
« Suffused with an energy as improbable as impenetrable, his pictures keep torning us between opposed feelings, from the enchanting aerial escape to the bitter fascination of abyssal turmoils. Must one glimpse the cry of powerlessness or, on the contrary, the call for an existential reinvention? »

Chronicle on blog 5ruedu.fr by Frédéric Martin
December 20th 2021

« The Eclipse must be read. Entirely. Taking one’s time, one’s breath, holding a long breathing, and plunging. Because this book is not just a book of photographs. Because this book will lose us in a labyrinth of questions, before taking us just directly above the solar star. »

Jean-Jacques Farré about The Eclipse LIKE magazine / touslesjourscurieux
December 14th 2021
« Stéphane Charpentier’s photographs are learnedly calibrated, close to visual hypnosis. They combine an oneiric force and a sense of politics. »

Article by Caroline Bénichou about The Eclipse and work of Stéphane Charpentier in 9livesmagazine
November 24th 2021
« There are books we are awaiting. A long time. Where others are satisfied and rush once they’ve collected up thirty photographs, there exist photographers who take the time. The time to select with exactingness, the time to know the reasons for this book, the time to meet the publisher who will know how to grasp the intent, the writing, the man, with whom the complicity will give rise to a project having sense. The requirement is not so frequent. »

First article about The Eclipse in L’Intervalle by Fabien Ribéry
November 16th 2021
« Stéphane Charpentier has composed his book like we invent an initiation music to go through the demonic. The street and the hearts burn, the standard is not that of militancy but of absolute poetry, Europe is a Greek water irizated on a spring morning, we try to create new sacred rites on the ruins of the asphyxiated civilizations. At the end of the book, the pages of interviews recorded during many years by the photographer tell the tiredness, the fear of tomorrow, the cruelty of capitalism, the general corruption, the distress of the exiles, the lack of understanding, the humiliating submission, the climatic catastrophe. »

2021, 11, News

sun/sun x POLYCOPIES - PARIS PHOTO

sun/sun a repris la route des salons et était présent à bord de la péniche Polycopies à Paris pour présenter ses éditions mais surtout la dernière publications de la maison The Eclipse de Stéphane Charpentier. Le dimanche 14 novembre, Stéphane Charpentier a présenté son livre lors d’un talk organisé par The Eyes et modéré par Véronique Prugnaud au Grand Palais Éphémère.

2021, 11, Press

Devenir noir dans la presse

Article de Laurent Albarracin sur Devenir noir paru le 2 novembre 2021 dans Alca-Prologue

” Ce livre (est) un corps, un corps plein et signifiant, et une incarnation terrible.”

” Si le livre est sombre, c’est aussi et d’abord parce qu’il est une dénonciation implacable.”

“Les textes, calibrés au cordeau pour pouvoir s’imbriquer exactement, semblent saturer la page, l’emplir peu à peu de noir dans une sorte de trop-plein de sens, de recouvrement littéral, comme si les textes sur la page manifestaient visuellement, dans un fondu au noir permanent, leur propre disparition programmée.”

Podcast sur le livre Devenir noir de Donatien Garnier réalisé par Anne-Frédérique Fer pour FranceFineArt – 1er novembre 2021

Article paru dans Junkpage – octobre 2021
“Un livre qui joue sur les dynamiques de saturation et décodage”

2021, 10, News

TEMPLE Books #2 > Institut photographie de Lille

+ TEMPLE BOOKS #2 
Du 7 au 9 octobre 2021
L’Institut pour la photographie de Lille présente la seconde édition du salon de l’édition photographique, sous la direction artistique de Temple Paris. Dédié à la scène éditoriale indépendante, ce salon regroupe une quinzaine d’éditeurs qui portent une attention particulière à la jeune création.
Building booksCRP/Éditions Light MotivÉditions PathsFP&CFHalogénureMacaronibookPoursuite éditionProfanePrimitive ÉditionsRayon VertSeptember BooksSun Sun

Le samedi 9 octobre à 20h (gratuit), concert photo/projection des amis Frédéric D. Oberland & Gregory Dargent avec leur duo INLAND, errance hallucinée autour de la Méditerranée. Venez, on sera bien !

2021, 09, Action / News

sun/sun x MAD 6

Le salon des pratiques éditoriales contemporaines

Pour sa sixième édition, MAD se déplace dans un nouveau “hub” pour l’art contemporain, une ancienne friche industrielle entièrement réhabilitée par la Fondation Fiminco à Romainville, accessible par le métro, aux portes de Paris. Cette chaufferie monumentale de 14m sous plafond et sur 1000m², est idéale pour présenter un panorama des pratiques éditoriales contemporaines, de l’édition fanzine aux œuvres rares : prints, multiples, livres, films et disques d’artistes…

Bien plus qu’un salon, MAD expose la figure de l’éditeur, l’acteur le plus indépendant et le plus polyvalent de la scène artistique : 100 éditeurs internationaux sélectionnés pour la qualité de leurs propositions dans une scénographie signée Roch Deniau.

2020, 11, News

sun/sun x France PhotoBook
sun/sun rejoint le tout jeune collectif France PhotoBook dédié à la défense et à la promotion de l’édition photo indépendante, composé à ce jour de 17 éditeurs.
France PhotoBook > https://francephotobook.fr
André Frère / Arnaud Bizalion Editeur / Les Éditions de Juillet / Atelier EXB / Editions Filigranes / Fisheye Magazine / Éditions h’Artpon / Editions lamaindonne / Le Bec en l’air / Editions Light Motiv / Éditions Loco / Maison CF / RVB Books / sun/sun / Editions Textuel / The Eyes / Actes Sud

2020, 10, Action / Collaboration

Dead alpha : The execution / lancement à Athènes
FRANÇAIS / ENGLISH
Lancement du livre ‘Hypothetical Death of The Exarchian Alpha’ chez l’éditeur DOLCE +  installation d’une nuit d’Ella Villaumié x Typical.
‘Dead Alpha : The Execution’ s’est tenu dans la rue Sina entre les numéros 54 & 62 in Athens.
La publication et le dislocation de cette publication.
Book launch of ‘Hypothetical Death of The Exarchian Alpha’ at DOLCE + one-night stand installation by Ella Villaumié with Typical.
‘Dead Alpha : The Execution’ takes place in between Sina 54 & 62 in between The Publication and The Dismemberment of that publication.
In Athens.

2020, 09, News

Athens Art Book Fair
FRANÇAIS / ENGLISH

Athens Art Book Fair 2020 : l’édition locale était prévue sur la place de Kypseli Municipal Market les samedi 26 and dimanche 27 septembre de 11h à 20h.

La seconde édition du Athens Art Book Fair nous invite à penser à une échelle (géographique) plus petite pour refaire émerger les notions de “localité”. Détournant l’insécurité qui entoure les voyages internationaux en opportunité pour une introspection, l’édition de cette année focalise sur des pratiques éditoriales basées en/autour de la Grèce et ambitionne de présenter un échantillon de publications issues de la péninsule des Balkans.
Développant son activité principalement entre la France et la Grèce, sun/sun est invité à participer à cette édition locale au vue des nombreuses collaborations développées avec des éditeurs, artistes et graphistes d’Athènes.

https://athensartbookfair.gr/

Athens Art Book Fair 2020: The Local Edition was scheduled to take place in Kypseli Municipal Market on Saturday 26 and Sunday 27 of September, 11am-8pm.

The second edition of the Athens Art Book Fair invites us to think in a smaller (geographic) scale and to reassess notions of locality. Turning the insecurity that surrounds international travels into an opportunity for introspection, this year’s edition focuses on publishing practices based in and around Greece and attempts to present a sample of the diverse publishing works produced in the Balkan peninsula.

Funded during 2015 by Céline Pévrier and based between Athens-Greece and Montpellier-France, sun/sun has grown up to be a family of “know-hows”
and is still evolving, nourished by epic collaborations with authors and thanks to a constellation of people whose energy makes everything possible.

sun/sun is currently developing great collaborations in Greece such as with Tind. Extraordinaire (silkscreen prints), Dolce (publisher), and Typical. Organization (graphic design).

2020, 06, Collaboration / News

Odysseus reçoit le prix EΒΓΕ !

Alors que le monde s’engouffre dans le tout numérique, les livres continuent d’être reconnus. ‘Odysseus, l’autre monde’ de Michael Duperrin a reçu le prix grec ΕΒΓΕ pour le design réalisé par Typical. Joie !

2020, 06, Collaboration / Performance

AUTOPSIE by sun/sun x typical. @ IFG

Le film Autopsie se formule dans le chaos du contexte actuel entre incertitudes dystopiques et espoirs de réinvention. Qu’est-ce que la mémoire, quoi conserver ? Quels sont les récits à formuler, à transmettre ? Quels types de relations au monde, aux autres voulons-nous ? Comment traversons-nous le temps, comment s’exprime-t-il dans les récits et sur différents supports ? Autopsie est un examen poétique qui bascule alors du cadavre exquis vers son sens intérieur, du grec ancien αὐτοψία « vue par soi-même ». Cette expérience fait converser différents auteurs et collaborateurs ainsi que de multiples récits et matières hébergés par sun/sun pour, peut-être, voir comment faire constellation dans un univers non fixé.
Autopsie, réalisé en réponse à l’annulation d’un événement physique à l’Institut français d’Athènes en mai 2020 où sun/sun devait présenter ses réalisations, ses collaborateurs, les projets en cours, questionne à la fois le rapport à la matérialité puis le rapport au temps, à la simultanéité. Si le public, n’est pas là, si les auteurs ne peuvent se déplacer, si nous sommes tous à l’arrêt, alors les récits se racontent autrement. Et endossent d’autres apparences. Ici, un film.

AUTOPSIE – juin 2020
sur une idée de sun/sun
en dialogue avec Typical Organization
réalisation Joshua Olsthoorn / Typical Organization
avec les archives de sun/sun et de ses collaborateurs
co-produit par l’IFG

https://www.typical-organization.com/

2020, 05, Action / News

sun/sun @ Temple Books x Institut Photo de Lille

L’ INSTITUT POUR LA PHOTOGRAPHIE et Temple / galerie et éditions invitent le temps d’un week-end quinze éditeurs contemporains pour rendre compte de la créativité dans la manière de concevoir, produire, ou diffuser le livre.

Au cours des dix dernières années, de nombreuses pratiques éditoriales se sont largement développées et la production et la diffusion de livres de photographie n’a jamais été aussi abondante et variée. Artistes et auteurs, libraires et maisons d’édition indépendantes, critiques et designers ont contribué à ouvrir de nouvelles perspectives dans le champ de l’édition, où formats, contenus et sujets sont autant questionnés qu’expérimentés.

16 et 17 mai 2020
Institut pour la photographie de Lille.

sun/sun était invité à y participer mais c’est ANNULÉ (reporté à septembre)